skip to Main Content

DUFRESNE-SOMMEILLER, les fondateurs …

Le passé de notre établissement est assez surprenant, on peut dire qu’il est un peu lié à l’histoire de la Savoie…

En 1860, lors du rattachement définitif du Duché de Savoie à la France, vivait en ces lieux, dans une grande bâtisse construite autour des années 1800 (et démolie il y a une quinzaine d’années), la famille de Monsieur DUFRESNE Léandre, avocat à PARIS. Outre cet édifice, dénommé plus tard « Maison du Fondateur », existaient également d’autres bâtiments plus petits (fermes, écuries, remises, etc…) ainsi qu’une chapelle dans laquelle reposent des membres de la famille DUFRESNE-SOMMEILLER.

L’épouse de Monsieur Léandre DUFRESNE était la sœur de l’ingénieur Germain SOMMEILLER. Ce dernier a contribué à la réalisation des plans du tunnel ferroviaire du Mont CENIS, mais il demeure surtout l’inventeur de la perforatrice à fleuret utilisant l’air comprimé pour creuser ce premier tunnel sous les Alpes.

Vous pouvez d’ailleurs admirer dans le hall du bâtiment administratif, une maquette de cette machine ainsi qu’à l’extérieur, juste à l’entrée de l’établissement, quelques grosses pierres percées qui servirent à l’expérimentation de la perforatrice.

Un Hôpital Hospice National fut institué en exécution d’un legs fait à l’Etat le 15 Novembre 1903 par Monsieur Germain DUFRESNE, neveu de Germain SOMMEILLER et dernier enfant survivant de Léandre DUFRESNE.

Monsieur Germain DUFRESNE, à la mort de son oncle, prit le nom de DUFRESNE-SOMMEILER.

Le testament destinait les biens à la création d’un hôpital hospice pour les malades et vieillards du Canton de SAINT-JEOIRE-EN-FAUCIGNY.

Après de nombreuses difficultés et un projet de construction repoussé à cause de la guerre, l’établissement put enfin ouvrir ses portes en juillet 1922. Il comptait alors :

  • 22 lits pour malades,
  • 120 lits d’hospice.

Après la seconde guerre, un petit service de maternité fut créé mais il fut difficile de le maintenir en pleine campagne et fut supprimé en 1960.

En 1982, l’hôpital hospice national DUFRESNE SOMMEILLER devient établissement public départemental DUFRESNE SOMMEILLER.

Historique extrait des écrits du Docteur Pierre RUBIN

Back To Top